Comment réussir sa campagne d’Emailing ?


De plus en plus souvent, vous remarquez que vos campagnes d’Emailing ne sont pas ouvertes, pas cliquées, pas distribuées… Sachez que pour palier à cela, il vous faut respecter les bonnes pratiques du digital. Et vous verrez vos résultats s’améliorer.

Vous êtes une personne

Lorsque vous envoyez un mail, il n’y a rien de plus impersonnel que de signer au nom de votre entreprise. Mettez en avant l’humain, même à travers un email. Vos lecteurs sentiront que vous avez mis du cœur à l’ouvrage et qu’il ne s’agit pas uniquement d’un email commercial sans cœur. Pensez-y

Réfléchissez à votre titre

Quelle est la première chose que vos clients vont lire en premier ? Le sujet de votre emailing évidemment. Ce dernier doit donc être clair et expliquer ce dont va parler votre courriel. Attention à ne pas en faire trop, sinon, votre email sera bien ouvert mais aussi mit dans la corbeille. Susciter de l’intérêt auprès de vos lecteurs.

Mettez à jour vos contacts

Si vous envoyez régulièrement des emails à vos clients et prospects, il est important de mettre à jour votre base de données. Cela vous évitera les doublons mais également les adresses erronées à cause d’une faute d’orthographe ou inactives suite à un changement d’adresses.

Les résultats de vos campagnes seront ainsi améliorés.

Pensez « Mobile First »

Lorsque vous allez créer votre campagne d’emailing, pensez à vos lecteurs qui vont utiliser leurs smartphones pour lire votre mail. N’oubliez donc pas de proposer une version responsive, c’est-à-dire adapté la lecture de l’email à un écran de téléphone mobile, et à adapter la taille de vos images.

Quand on sait que 50% des emails sont lus sur mobile, il faut y penser !

Allez droit au but

La finalité de votre email sera certainement d’amener le lecteur sur votre site internet pour lire vos articles, découvrir vos produits, les acheter… Allez donc à l’essentiel dans le contenu de votre email, c’est-à-dire qu’il ne faut pas trop en dire pour éveiller la curiosité, sinon vous risquez de les perdre rapidement.

Ajoutez un call-to-action

Une fois votre contenu rédigé, ajouter un bouton d’appel à l’action. Vous pourrez ajouter « en savoir plus », « à lire ici », « cliquez ici ». Ce bouton doit inciter le lecteur à effectuer une action qui l’enverra vers votre landing page.

Travaillez votre landing page

Une landing page, ou page d’atterrissage, est la page de votre site internet où votre lecteur atterrira après avoir cliqué sur le call-to-action. Cette dernière doit donc être en adéquation avec le contenu de l’email. En effet, si vous avez envoyé une offre promotionnelle sur votre nouvelle collection de chaussures, la landing page devra alors traitée cette information.

Ajoutez les autres boutons

Et pourquoi vos lecteurs ne feraient-ils pas le travail pour vous ? Proposez-leur de partager certains éléments importants de votre email ou suggérez-leur de vous suivre sur les réseaux sociaux afin de rentrer dans votre stratégie de social media . En une pierre deux coups, vous attirerez du trafic sur votre site internet et gagnerez en notoriété grâce à un seul email.

Testez avant d’envoyer

Car toutes les messageries sont différentes, que vos lecteurs lisent vos emails sur Gmail, Outlook ou Apple Mail, le rendu ne sera pas toujours le même. Pour être sûr d’apporter une information claire et distinctif mais similaire selon la messagerie, pensez à tester vos campagnes avant d’effectuer vos envois définitifs.

Enfin, analysez vos résultats

Le taux d’ouverture en début de semaine est faible, testez une autre plage horaire. Le bouton call-to-action n’est quasiment pas cliqué, changez sa taille, sa couleur ou son emplacement. Vos campagnes ne sont pas ouvertes, revoyez votre titre d’accroche. Tester est le mot clé d’une campagne d’email. Et à force de tester, vous trouverez votre stratégie et cette dernière sera efficace !

Désormais c’est à vous de jouer. Ou alors, contactez-nous directement !