Webmarketing : les 4 grands objectifs d’un site internet


digitales

 

En 2019, nous sommes plus que jamais à l’ère du web et du digital. Notamment avec la population qui possède de plus en plus de smartphone, qui est connectée dès son plus jeune âge et les nouvelles technologies qui se développent à vitesse grand V. C’est pourquoi, aujourd’hui pour communiquer, il est impossible pour une entreprise de ne pas être présente sur le web ! 

 

Le e-marketing ou webmarketing

Pour être visible et développer une notoriété, chaque entreprise se doit de posséder un site web et de mettre en place des actions web marketing. Le marketing traditionnel n’est pas terminé mais laisse plus en plus de place à l’e-marketing qui correspond davantage aux nouvelles générations. Ces nouvelles techniques marketing visent à promouvoir une marque, un produit ou service grâce à Internet. Ses objectifs sont similaires pour toutes les entreprises : attirer et fidéliser des clients en utilisant des nouveaux canaux de communication. Cela nécessite donc la mise en place d’une stratégie digitale avec l’utilisation des supports mit à disposition sur le web : la création d’un site web, le social media, le référencement (seo), l’emailing…

Pour résumé, le webmarketing c’est l’utilisation du web couplé au techniques traditionnelles du marketing pour faire connaitre une entreprise et atteindre le plus possible de consommateurs. Le but est de développer une e-reputation (une notoriété sur la toile).

 

Mais alors, quelles sont les 4 grandes parties du webmarketing pour un site ?

 

1 – Le webmarketing stratégique

Le marketing digital stratégique est composé de 3 grandes actions qui visent à mettre en place une stratégie d’acquisition.

  • Réaliser un état des lieux et analyse : le webmarketing stratégique vise à faire une analyse du marché sur lequel on souhaite se positionner. Il est nécessaire de faire un état des lieux pour constater l’offre et la demande, réaliser un benchmark concurrentiel, réaliser un SWOT (opportunités, menaces, forces, faiblesses) de son projet.
  • Effectuer une veille stratégique régulière : sur le web, tout est en mouvement constant. C’est pourquoi, il faut surveiller régulièrement ce qui se passe autour de son entreprise (son marché, ses concurrents, les actualités…). Pour ce faire, il faut s’inscrire à des newsletters, l’utilisation d’outils de veilles pour accéder à ses informations rapidement.
  • Utiliser le marketing mix : le marketing mix, c’est les actions mises en place pour une stratégie 4P : price (prix), product (produit), promotion (communication), placement (distribution).

 

2 – Générer du trafic

Lorsque l’on crée un site internet, l’objectif principal est d’attirer les internautes dessus. Pour ce faire, plusieurs techniques e-marketing doivent être utilisées :

  • Optimiser son référencement naturel : le SEO est aujourd’hui, l’un des leviers marketing les plus importants. Ce dernier regroupe toutes les actions qui doivent être mises en place pour positionner un site sur les moteurs de recherche. L’optimisation d’un site et de ses contenus est extrêmement importante pour qu’il remonte dans les SERPS. Il comprend notamment le choix des mots-clés, l’optimisation technique des pages et les backlinks.

  • Faire des campagnes de mailing : l’emailing est devenu un excellent moyen de générer du trafic vers un site internet. Le but étant de trouver et fidéliser les lecteurs/clients grâce à l’envoi d’un email. Ce mail peut être informatif (nouveau produit, actualité de la marque, vente flash..) ou transactionnel (confirmation de paiement, de commande, livraison…).
  • Utiliser les médias sociaux : les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook, Twitter, LinkedIn… sont des moyens rapides pour toucher des prospects et faire connaitre une activité. L’avantage est de constituer une communauté autour d’une enseigne mais aussi de pouvoir échanger avec les internautes simplement. 
  • Lancer des campagnes de publicité en ligne :pour développer davantage les leads vers un site, il est possible de lancer des campagnes de pub avec Google Adwords. Ces campagnes fonctionnent par enchères sur des mots-clés sélectionnés en liaison avec le domaine d’activité de l’entreprise. Le display fait également partie de cette technique de référencement payant.

 

3 – Les retours statistiques

Lancer une campagne de communication digitale n’est pas suffisante. En effet, certaines actions que l’on pensait adéquates peuvent s’avérer ne pas l’être. C’est pourquoi, il faut régulièrement évaluer l’impact de ses actions et analyser ses web analytiques afin de rectifier et ajuster les actions. Lors de ces reportings, il faut mesurer le trafic, les visiteurs, le parcours utilisateur, les ventes (s’il s’agit d’un site e-commerce), la visibilité… Toutes ces informations sont disponibles sur Google Analytics.

 

4 – La fidélisation des clients

Cette dernière partie est l’une des plus importantes. Faire connaitre son site est une première étape mais fidéliser les visiteurs est plus important. Créer une relation entre la marque et ses consommateurs fait partie du webmarketing. Pour réussir à développer une relation de confiance, plusieurs outils peuvent être utiliser : la création d’un blog afin de faire revenir régulièrement les internautes sur le site, proposer fréquemment de nouveaux contenus… Mais aussi, un site internet avec une expérience utilisateur optimale pour qu’ils apprécient la navigation.

 

Ces 4 grands objectifs sont très importants pour le développant d’une entreprise sur la toile. Pour appliquer ces techniques et mettre en place des actions, contactez-nous pour discuter de vos idées !

 

Notre agence web et son équipe de webmarketeurs vous accompagne dans tous vos projets digitaux !